Faut-il généraliser le port du masque ?

(publié par la MSClémentine le 09/04/2020)

En Belgique, les recommandations officielles n’imposent pas le port du masque, pourtant le collège francophone de médecine générale, des experts et certaines communes ont commencé à conseiller le port généralisé du masque.  Voici un article pour expliquer certaines décisions.  Nous ne pouvons que vous conseiller de porter un masque maison, en continuant à respecter les recommandations officielles.  Ce masque ne remplace en RIEN les mesures officielles de distanciation sociale et d’hygiène, qui restent la base !

 

D’abord quel masque, pour qui et pourquoi ? 

Il existe actuellement deux types de masques : les masques chirurgicaux et les masques FFP2. ​

Les premiers sont des masques utilisés par les chirurgiens pour éviter que les micro-organismes de leur bouche ne contaminent les plaies de leur patient durant les interventions.  C’est une protection à sens unique, les masques retiennent les particules émises par le porteur.  Ils permettent, dans le cadre du covid19, d’éviter que les malades ne contaminent les personnes saines à leur contact.  Ils sont donc actuellement et théoriquement réservés à ceux-ci.  Le second type de masques sont des masques à filtre qui protègent à double sens (ils filtrent l’air inhalé/rejeté par le porteur).  Ces masques sont réservés au personnel soignant.  Il est primordial de respecter cette restriction, car, en Belgique, nous souffrons d’une pénurie importante de masques.

Pourquoi le port du masque n’est-il pas encore généralisé en Belgique ?

Le port du masque chirurgical généralisé serait utile (protection des autres si le porteur est malade), sachant qu’il y a un nombre important de porteurs sains.  Mais, cette mesure n’est pas efficace face aux risques individuels de contamination (absence de protection pour le porteur du masque).  Cela explique que le port du masque ne soit pas reconnu actuellement comme mesure officielle de protection, contrairement aux mesures de confinement, de distanciation sociale (éviter les rassemblements, les réunions, faire du télé-travail si possible, éviter de faire garder les enfants par des personnes à risque, ...) et d’hygiène (se laver les mains correctement, tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs jetables, …). 

masque.jpg

Dans le contexte actuel, pour la santé publique, le confinement et les règles d'hygiène sont des mesures plus fortes que le port du masque généralisé.  Mais au niveau individuel, le port du masque peut être considéré comme utile lors des contacts incontournables (au moment des courses, en cas de travail en contact avec le public, ...).

Pour développer plus : dans cet article, vous pouvez aussi lire l’avis d’une série d’épidémiologistes qui nuancent l’intérêt ou non du port du masque : https://www.lalibre.be/planete/sante/faut-il-generaliser-le-port-du-masque-six-medecins-nous-repondent-5e839151d8ad581631961a06?fbclid=IwAR3n39js5LoNjOYH0MHxWFL1C1ScD9IUnzYJjKXfVxA20jcKU2J3ddU54DA

Comment faire son propre masque ?

Nous voyons de nombreuses personnes qui confectionnent elle-même des masques en tissu.  Ceux-ci doivent respecter certaines normes pour être réglementaires.

Informations validées :​

La Maison Médicale

L'équipe

Liens utiles

En cas d'absence

En cas d'urgence

Documentation santé

Maison de santé Clémentine

ASBL Maison de santé Clémentine

Av. des combattants 72 à 1340 Ottignies

Tél : 010/750725

Mail : info(at)msclementine.be

BCE : 0718.893.229

IBAN : BE86 0689 3355 9450

en cas d'urgence médicale appeler le 112

©2019 by Maison de santé Clémentine

Ce site web comporte des informations concernant le personnel de la Maison de Santé Clémentine. Vous disposez d'un droit de rectification et de suppression des données vous concernant en ligne sur ce site. Pour exercer ce droit adressez-vous à notre référent RGPD: Jérémy DEVEUSTER